by ENJE
Enseignement du jeu d'échecs à l'école

mardi 1 juillet 2014

Editorial

En France, le jeu d’échecs est enseigné dans les lieux suivants :

 écoles : 55% des heures pour 78% des effectifs, avec des classes moyennes de 15 élèves;
 clubs d’échecs : 30% des heures pour 15% des effectifs;
 centres de loisirs : 15% des heures pour 7% des effectifs.

Autant dire que la productivité de l’école serait notée AAA par n’importe quelle agence de notation !
(Ou EEE, pour Ecole, Enseignement, Echecs).

Mais la donnée la plus importante à nos yeux est le nombre d’heures enseignées . . . sur le temps scolaire.
Celles-ci atteignent difficilement 5% du volume total !
Contre 95% pour l’enseignement sur le temps extra-scolaire (soir, midi, we).

D’une part, les qualités pédagogiques du jeu d’échecs sont reconnues.

 Attention et concentration.
 Jugement et prospective.
 Imagination et prévoyance.
 Mémoire.
 Volonté de vaincre et maîtrise de soi.
 Esprit de décision.
 Logique mathématique et esprit de synthèse.
 Créativité et organisation méthodique.

D’autre part, il existe de nombreuses correspondances entre le jeu d’échecs et le programme de l’Education Nationale, notamment le niveau CE2. Voir tableau de correspondances.

Enfin, une r-évolution silencieuse se met en place un peu partout avec chaque année de nouveaux pays qui intègrent le jeu d'échecs dans l'enseignement obligatoire.

Notre objectif ?
Vous l’avez deviné.

Nous pensons qu’il est possible, et souhaitable, en France, de généraliser l’enseignement du jeu d’échecs à l’école, sur le temps scolaire. Toutes les actions de notre association tendent, directement ou indirectement, vers cet objectif.


François Voituron
Président




Nota :
Les données chiffrées sont extraites d’un recensement effectué en 2009 par le Comité des échecs des Hauts-de-Seine, organe déconcentré de la Fédération Française des Echecs. Le Comité du 92 représente 10% des effectifs nationaux et les chiffres sont extrapolés sur cette base pour donner un aperçu moyen. Il convient de signaler certaines disparités entre Régions, en particulier ce qu'il est convenu d'appeler "l’exception Corse".

Voir aussi :
Circulaire de l'Education Nationale pour l'introduction du jeu d'échecs à l'école.
Déclaration écrite du Parlement Européen pour l'introduction du jeu d'échecs à l'école (n°50-2011 du 15/03/2012)